Accueil
Histoire du club
Equipes
Album photo
Liens
Contact
Telechargements

Fleurs Sauvage à Coutiche, rue des ramoniers - 03 20 79 06 54
Histoire du club

A travers cette rubrique, nous souhaitons revenir sur la création du club en 2003, et bien avant encore si les souvenirs restent intacts. C'est pourquoi nous faisons appel à vous qui avez certainement des souvenirs, des anecdotes à nous raconter sur la vie footbalistique à Anhiers.

Nous évoquerons l'origine de l'appelation des stades Brésout et Cuisinier. Qui étaient donc Louis et Jacques? Rendons leur hommage par le biais de cet article.

Nous reviendrons également sur l'origine du blason de l'U.F.A. Vous avez certainement remarqué une oie sur celui-ci. L'occasion pour les anhiersois de nous raconter l'histoire de "ojons" dans la commune.

Nous vous demandons un peu de patience pour voir cette rubrique complétée.

Merci.


 

Historique de l'UNION FOOTBALL ANHIERSOIS

une histoire de Patrick

En novembre 2002, Patrick Zemide est allé rencontrer Patrick Carré, sur l'éventuelle création d'un club de football.

Les deux "Pat" contactèrent Monsieur Le Maire.

Celui-ci était quelque peu surpris par cette initiative."Il était prêt a nous aider, si le projet interraissait une grande partie des jeunes d'Anhiers" nous dit Pat Zémide.

Il faut rappeler que quelques séniors, jeunes natifs d'Anhiers et quelques adulées et leurs enfants étaient prêts pour l'aventure.

"Toutes ces personnes m'avaient contacté quelque temps avant" rajoute Pat Zémide.

Aprés avoir "sonder" la population, le maire, Achille Delporte rassuré par la motivation des jeunes du village contactait les deux Pat.

"Il nous a demandé de nous rapprocher du club UFOLEP d'Anhiers déjà existant, (le DCA), préférant un club unique dans notre village".

"Aprés 2 réunions infructueuses, nous décidions de créer notre club".

Achille donnait alors son feu vert.

Un premier comité fut composé:

Président : P.CARRE;

Secretaire : P.ZEMIDE et JB.LESTIENNE;

Trésorier : M.LOQUET et C.LESTIENNE;

Vice président : Y.BERA;

Membres actifs: L.HALUT, M.DUBOIS, M.LEMOINE, E.LOPASSO.

Au niveau des joueurs, en séniors, préparations 2003/2004 :

HALUT Chistophe et Guillaume, LESTIENNE Sébastien et Arnaud, ZEMIDE Guillaume et Clément, SWIATEK Emeric, DUEZ Jonathan, CARON James, LEMOINE Jacky, FICHELLE Cédric, SIODNIAK Thomas, LABBE Steeve, WAQUET Johann, VERCUYSSE Fabien, BRULIN Hervé, FOURMENT David, BACHELET Jean-Phillippe, LOQUET David, FERHAH Mehdi, WATEAU Mickaël, DELPOPOLO Claudio, PUDLIKI Julien, LILIU Florian.

 

LES Armoiries d'Anhiers

D'aprés l'armorial des communes du Nord, les armes d'Anhiers sont définies comme suit : "coupe d'or sur azur à trois fleurs de lis de l'un en l'autre".

Ce sont les armoiries de la collégiale Saint-Amé de Douai qui possédait la seigneurie d'Anhiers de 1076 à la révolution. Le village d'Anhiers fait alors partie du pays d'Artois et appartient donc au diocèse d'Arras constitué en 1094.

 

Mais pourquoi une oie sur le blason de l'ufa ?

L'origine date de la fin du 19ème siècle.

En effet, avant 1904, le village d'Anhiers ne possédait pas d'église. Les habitants voulant se rendre aux offices religieuses devaient se diriger vers l'église de Râches.

Pour se faire, ils empruntaient les chemins boueux et se suivaient l'un derrière les autres comme le font les oies. A leurs arrivées, les habitants de Râches disaient : "tiens, v'la les ojons d'Inhiers" ("tiens, voilà les oies d'Anhiers").

Aujourd'hui, on peut entendre encore à propos des anhiersois : "les longs cous d'Inhiers".

Voilà pourquoi une oie figure sur le blason de l'UFA, l'occasion aussi de rendre hommage aux Anhiersois.

 

Le stade municipal d'Anhiers porte le nom de stade "Léon BRESOUT". Qui était cet homme ?

Léon BRESOUT est né à Anhiers en 1939 dans une trés honorable famille ouvrière, sa soeur habite toujours dans le village (Michel et Marie Jeanne DUVIVIER).

Son père Victor était un excellent coulonneux.

Tout naturellement, Léon outre sa passion pour les pigeons y ajouta une prédisposition pour le football.

N'ayant pas de club à Anhiers, il joua à Lallaing, là où se trouvaient ses copains ( Paulo GUMEZ en particulier). Il devint rapidement l'un des piliers du club, son courage et son sens de la camaraderie le firent apprécier par tous. Comme son père, il commença sa carrière professionnelle à l'usine de la Grande Paroisse de Waziers. Là aussi, il se fit remarquer pour ses bonnes dispositions.

Quelques temps après son mariage, il arrêta le foot pour se consacrer à sa vie de famille et resta à Frais Marais. Mais quand une équipe de football se créa à Anhiers, c'est tout naturellement à l'appel des dirigeants qu'il rechaussa ses crampons.

Sa haute stature, sa bonne humeur étaient appréciées par tous, il était redouté de tous les avants centres du secteur.

Sa solidarité, son esprit de camaraderie, son dévouement sont des qualités qu'il garda toute sa courte vie puisque c'est en voulant sauver l'un de ses camarades de travail qu'il perdit la vie le 16 janvier 1971. Il avait 31 ans.

Aussi, tout naturellement, les dirigeants du foot par l'intermédiaire de leur regretté président Claude POPEK donnèrent le nom de Léon BRESOUT au stade municipal.

Un grand merci à Jean Legrand pour cet écrit

version 1.2.3
© Copyright 2004-2017